KARAMAT Le monothéïsme pur

Forum pour mieux comprendre le tawhid
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hadiths faibles contenus dans "Riyadh as-Salihine"

Aller en bas 
AuteurMessage
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Hadiths faibles contenus dans "Riyadh as-Salihine"   Mar 28 Mar - 0:12

Nous allons énumérer ici, les Hadiths faibles revus et corrigés par Cheikh al Albani, que l’on retrouve dans Les Jardins des Vertueux[1]. Ce travail est nécessaire dans la mesure où ce livre est imminent et a beaucoup de valeur. Pour estimer ce remarquable ouvrage, il suffit de voir le peu de Hadiths faibles qu’il comporte (environ une quarantaine, selon Cheikh al Albani). Par ailleurs, ce qui montre aussi l’importance de ce livre, c’est le mérite de son auteur, l’Imam an Nawawi qui apprenait jusqu’à douze cours par jour. Sans oublier que ce recueil de Hadith est l’un des livres les plus lus dans le monde. Ayant traité, dans un autre article, de la science et de ses mérites, nous en profiterons pour citer un Hadith faible concernant ce domaine, à titre d’exemple. Ce qui évitera aux lecteurs de les utiliser, à moins que ce ne soit à titre d’avertissement quant à leur faiblesse :




1. Selon Anas (qu’Allah l’agrée), d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Celui qui sort de chez lui à la recherche de la science est considéré dans le sentier d’Allah (au service d’Allah), jusqu’à ce qu’il revienne. »
[2]
La chaîne de transmission de ce Hadith est faible car elle comporte parmi ses rapporteurs abou Ja’far ar-Razi qui avait une très mauvaise mémoire. Cheikh al Albani l’a considéré faible .»[3]

2. D’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
« Le croyant ne pourra se rassasier de faire le bien jusqu’à ce que le paradis soit son étape (finale). »[
4]
Sa chaîne de transmission est faible car elle comporte Daradje d’après abou al Heytham .[5]

3. Selon Abu Ya’la ibn ‘Aws, d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Le sage est celui qui se demande des comptes à lui-même et qui agit en vue de ce qui vient après la mort. Et l’incapable est celui qui se laisse guider par ses passions tout en nourrissant au sujet d’Allah de vains espoirs. »[
6]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne de transmission est faible car elle comporte le rapporteur Abou Bakr ibn abi Mariam.[7]

4. Selon ‘Umar, d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
« On ne demande pas à l’homme pourquoi il a frappé sa femme. »
[8]
Cheikh Albani a dit que sa chaîne est faible.[9]

5. Selon Oum Salama, le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Toute femme qui meurt jouissant de la satisfaction de son mari entre au paradis. »
[10]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne comporte deux rapporteurs inconnus.[11]

6. Malek ibn Rabi’a Assa’idi a dit :
« Alors que nous étions assis auprès du Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- ,voilà que lui vint un homme de la tribu des Bani Salama qui lui dit : « Ô Messager d’Allah ! Reste-t-il pour moi (la possibilité) de faire du bien à mes parents maintenant qu’ils sont morts ? » Il dit : « Oui. Tu pries Allah de les bénir et de les absoudre et tu tiens après eux leurs promesses, tu respectes les liens de parenté dont ils sont la cause et tu honores leurs anciens amis. »
[12]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne est faible car il comporte ‘Ali ibn ‘Ubayd qui est inconnu.[13]

7. Selon Anas, d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Toutes les fois qu’un jeune honore un vieillard à cause de son âge, Allah lui suscitera plus tard quelqu’un pour l’honorer dans sa vieillesse. »
[14]
Cheikh al Albani a dit que sa chaîne est faible et a démontré qu’il comporte deux ambiguïtés.[15]

8. Selon ‘Abdullah ibn Moughaffal, un homme dit au Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Ô Messager d’Allah ! Par Allah, je t’aime. » .
Il lui dit : « Réfléchis bien à ce que tu dis ! ».
L’autre répéta encore : « Par Allah, je t’aime » trois fois de suite.
Il lui dit : « Si tu m’aimes vraiment prépare-toi une bonne protection contre la pauvreté, car la pauvreté atteint celui qui m’aime plus rapidement que le torrent n’atteint l’extrémité de son lit ».
[16]
Cheikh al Albani a mis ce Hadith dans « Le recueil des Hadith faibles rapportés par Tirmidhi ». Le résumé de la chaîne de ce Hadith se trouve au n° 409 de ce même recueil.

9. Asma Bint Zeyd a dit :
« La manche de la tunique du Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- lui arrivait jusqu’au poignet. »
[17]
Cheikh al Albani a dit qu’il était faible.[18]

10. Selon le Calife ‘Othman Ibn ‘Affann -qu'Allah l'agrée- , d’après le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« Le fils d’Adam n’a droit qu’à trois choses : Une maison où il habite. Des vêtements pour couvrir sa nudité. Une croûte de pain et de l’eau »[19].


11. Selon Abou Horeyra -qu'Allah l'agrée- , d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
« Hâtez-vous de faire les bonnes actions avant d’ être empêchés par l’une de ces 7 choses auxquelles vous devez vous attendre :
1. Une pauvreté qui vous fait oublier (de les faire).
2. Une richesse qui vous rend arrogant.
3. Une maladie ruinant votre santé.
4. Une vieillesse affaiblissant votre esprit.
5. Une mort mettant fin à vos jours.
6. L’arrivée du faux Messie et c’est le pire de ce que peut vous cacher l’avenir.
7. L’arrivée de l’Heure et l’Heure est plus mortelle et plus amère encore ».[20]

12. Ibn Abbas -qu'Allah l'agrée- rapporte :
« Le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- passa une fois devant des tombes à Médine. Il se tourna vers elles et dit : « Paix et salut à vous, habitants de ces tombes ![21] Vous êtes nos prédécesseurs et nous sommes vos suivants ».[22]

13. Selon ‘Atiya ibn ‘Orwa Asa‘idi -qu'Allah l'agrée- d’après le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
« L’homme n’atteint vraiment le degré de la piété que lorsqu’il renonce à ce qui est admis de peur de commettre l’interdit ».[23]

14. ‘Omar ibn al Khattab -qu'Allah l'agrée- rapporte :
« J’ai demandé au Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-la permission d’aller faire le petit pèlerinage (‘Omra). Il me l’accorda et dit : « Ô petit frère ! Ne nous oublie pas dans tes prières ! » ‘Omar disait : « Ce fut pour moi un mot que je ne serais pas heureux d’échanger contre tout ce bas monde ».
Dans une autre version : « Ô petit frère ! Associe-moi dans tes prières ! ».[24]

15. Oumeya ibn Makhshi -qu'Allah l'agrée- rapporte :
« Le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- était assis alors que quelqu’un mangeait. Il ne prononça pas le nom d’Allah jusqu’à l’épuisement de son repas. Lorsqu’il leva la dernière bouchée vers sa bouche, il dit : « Au nom d’Allah à son début et à sa fin ». Le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit en riant : « Le diable n’a pas cessé de partager son repas. Dès qu’il prononça le nom d’Allah, il vomit tout ce qu’il avait dans le ventre ».[25]

16. Abou Horeyra -qu'Allah l'agrée- a dit :
« Alors que quelqu’un priait en laissant traîner son pagne, le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- lui dit : « Va refaire tes ablutions ! » Il s’en alla, refit ses ablutions et revint. Il lui redit encore la même chose. Quelqu’un lui demanda : « Ô Messager d’Allah ! Pourquoi lui as-tu ordonné de refaire ses ablutions tout en t’abstenant de lui répondre ? » Il dit : « Il priait en laissant traîner son pagne et Allah n’agrée pas la prière de celui qui laisse traîner son pagne ».[26]


--------------------------------------

[1] Le livre que nous avons pris pour base est celui traduit en français, publié aux éd° Dar al Gharb al Islami.
[2] Rapporté par Tirmidhi, n°2647 Pour retrouver ce hadith en arabe, vous pouvez consulter RIYAD ASSALIHINE de Annawawi, corrigé par Al Albani, hadith n°1393 page 479, édition : Maktab Islami. Quant à la version en français, vous pouvez la retrouver dans LES JARDINS DES VERTUEUX au chapitre 120, « Le livre de la science ».
[3] Voir Charh Riyad Assalihine de Salim Al Hilali vol 2, page 468.
[4] Rapporté par Tirmidhi, n°2686.
[5] Voir Riyad Assalihine corrigé par Albani, n°1394, pour la version en arabe. Quant à la version française, voir Les Jardins des Vertueux, chapitre 120, du livre de la science.
[6] Rapporté par Tirmidhi. Voir Les jardins des Vertueux, au Chapitre 5 du « Contrôle permanent de Dieu ».
[7] Voir Dha’if al Jami’ as-Saghir , n°4305.
[8] Rapporté par Abu Dawud. Voir Les Jardins des Vertueux, au Chapitre 5 du « Contrôle permanent de Dieu ».
[9] Cheikh Albani a démontré la faiblesse de ce hadith dans Irwa Al Ghalil , n°2034.
[10] Rapporté par Tirmidhi. Voir Les Jardins des Vertueux, au Chapitre 34 du « Droit du mari sur sa femme ».
[11] Voir Adha ‘ifa , n°1426.
[12] Rapporté par Abu Darda. Voir Les Jardins des Vertueux, au Chapitre 41 du « Mérite qu’on a à être gentil avec les amis du père, de la mère, des proches et de l’épouse et avec ceux qu’on recommande de traiter avec générosité ».
[13] Voir Riyad Assalihine , corrigé par Cheikh Albani, page 179, note 4.
[14] Voir Les Jardins des Vertueux, Chapitre 43 des « Egards dus au savants, aux personnes âgées et aux bienfaiteurs. Le devoir de leur donner la priorité sur les autres, d’élever leur siège et de mettre en exergue leur position ».
[15] Voir Adha ‘ifa , n°304.
[16] Rapporté par Tirmidhi. Voir Les Jardins des Vertueux , Chapitre 54 du « Mérite du renoncement aux biens de ce monde. L’exhortation à ne pas les rechercher en abondance. Le mérite de la pauvreté ».
[17] Rapporté par Abu Dawud. Voir Les Jardins des Vertueux , Chapitre 55 du « Mérite de la faim et de la vie austère. L’exhortation à se contenter de peu dans le manger, le boire, l’habillement et les autres besoins. L’exhortation à faire taire ses passions ».
[18] Voir Adha’ifa , n°2458.
[19] Rapporté par Tirmidhi. Voir chapitre du « Mérite du renoncement aux biens de ce monde. L’exhortation à ne pas les rechercher en abondance. Le mérite de la pauvreté », Hadith n°479
[20] Voir chapitre du « Devoir de penser à la mort et de ne pas trop tabler sur l’avenir », hadith n° 575.
[21] A préciser que ce Hadith a été raccourci dans le livre que nous prenons comme base. Il faut en fait rajouter à cet endroit « … Qu’Allah nous pardonne à nous et à vous … »
[22] Rapporté par Tirmidhi. Voir chapitre de « La recommandation aux hommes de rendre visite aux tombes et ce que doit dire le visiteur », Hadith n°581
[23] Voir chapitre « La crainte scrupuleuse d’Allah et le renoncement à tout ce qui est douteux », Hadith n°593
[24] Rapporté par Tirmidhi. Voir chapitre de « L’obligation en cas de voyage ou autre de faire ses adieux à son compagnon, de lui faire ses recommandations, de prier pour lui et de lui demander ses prières », Hadith n°711. Voir aussi au chapitre 44, Hadith n°371.
[25] Rapporté par abou Dawoud et Nassa’i. Voir chapitre des « Règles de politesse du manger » », Hadith n°729.
[26] Rapporté par abou Dawoud. Voir chapitre des « Règles du vêtement », Hadith n° 794.

1. A l’occasion du mois de Ramadhan, on a pu entendre le Hadith suivant :
« Le début du Ramadhan est une miséricorde, son milieu est un pardon et sa fin est une libération du feu (délivrance de l’enfer). »
Ce Hadith est un Hadith Da’if, Mounkar (c’est à dire blâmable ). [1]

2. Il en est de même pour le Hadith suivant :
« Le mois de Ramadhan est suspendu entre le ciel et la terre, il ne sera élevé (c’est à dire accepté) chez Allah ' qu’avec la Zakat El Fitr ».
Ce Hadith également est Da’if (faible). Le commentaire de ce Hadith est long pour pouvoir l’évoquer. Pour plus de précision il suffit au lecteur de retourner à sa référence. [2]

3. Hadith concernant la mosquée :
« Parler dans la mosquée consume ou mange les bonnes actions comme les bêtes mangent l’herbe. » Ce Hadith n’a même pas d’origine (La asla lahou) c’est à dire même pas de chaîne de rapporteurs. Il est plus connu sous la version suivante : « Les paroles permises dans la mosquée d’Allah consument ou mangent les bonnes actions comme le feu consume le bois. »
Peu importe la version il est de toute façon Da’if...[3]

---------------------------------------
[1] Voir n°1569 Silsilatou El Ahadith ad-da’ifa Wal Mawdou ‘a. Volume 4 p. 70 Nouvelle édition «Maktabatou El Ma’arif.» ( Ryad ). Du Cheikh el mouhadith El Albani. Ce hadith a été évoqué par El ‘Aquili dans Ed-dou’afa p. 172, Ibn ‘Adi (1/165), El Khatib dans El Mawdah, ( 2/77 ) ad-daylamy ( 1/1/10-11) et Ibn ‘Assakir ( 1/506/8)
[2] Voir n°43, Volume1 Silsilatou El Ahadith ad-da’ifa Wal Mawdou ‘a , El Albani, p 117
[3] Voir volume 1 p.60 dans le livre pré-cité, Hadith n°4 ; Quant à la version la plus connue, elle se trouve en bas de page du même livre.
[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: suite.....   Mer 29 Mar - 12:09

(porter son regard sur le coran c est une adoration ,et le fils portant son regard sur ses parents c est une adoration ,et le regard porter sur ali ibn abi talib c est une adoration ) hadit inventer mawdou3 'el da3ifa 356'

(la divergence de ma communauté est une misericorde) hadit inventer (el israr el marfou3a 506) .(tanzih el chari3a 402/2) cheik el albani rahimahou allah a dis a propos de ce hadit (na aucun fondement . (el da3ifa 11)

(si l un de vous se trouve a la fin du rang et que le rang (le rang de la salat) et complet qu il tire vers lui un homme et qu il le place a coter de lui )hadit faible (talkhis el habir de ibn rajab 37/2 , el da3ifa 921

(celui qui raconte la tradition du prophete et eternue a ce moment la il aura dis la veriter ) hadits inventer . tanzih el chari3a (483) 'inventer' el laahla el masnou3a (2/286)

On rapporte que Annas ben malik a dit : "Nous étions chez le messager de dieu(bsal) lorsque celui-ci nous dit : "Maintenant il va apparaître quelqu'un qui fera partie des élus du Paradis". Un médinois apparût, sa barbe était mouillée suite à ses abultions. Il portait des souliers à sa main gauche.

Le lendemain, le Prophète(bsal) répètait les mêmes propos qu'il avait tenus la veille. Le même homme réapparut tel qu'il le fut la veille. Au triosième jour, le Prophète (bsal) répétait encore les mêmes propos et le même homme de réapparaître. Le messsager de dieu (bsal) se leva suivi de Abdullah Ben 'Amru. Ce dernier alla vers le bonhomme désigné par le Prophète (bsal) en tant que faisant partie des élus du paradis et lui dit :

"Je suis en désaccord avec mon père, je vous serai reconnnaissant si vous m'hérbergez pendant trois jours". L'hommme accepta. Abdullah ben Amru rapporta qu'il avait passé trois nuits chez cet homme, et qu'il avait remarqué que cet homme ne priait pendant la nuit que très peu de temps. Mais lorsque qu'il s'éveillait au cours de la nuit, il se levait pour prier jusqu'à l'aube; Abdallullah dit :"Cependant je ne l'avait entendu dire que du bien". Lorsque les trois jours s'écoulerent et que Abdullah faillit sousestimer cet homme, il lui dit "Ô, serviteur de Dieu, en fait, il n'y avait entre moi et mon père ni désaccord ni malentendu, j'ai seulement entendu le Messager de Dieu (bsal) dire : que vous étiez du nombre de ceux qui seront admis au paradis. Or, je ne vous ai pas vu faire grand chose. Qu'est-ce qui fait que vous soyez aussi loué par le Messager de Dieu(bsal) ?". A mon départ, il m'appela et me dit "ce que vous avez constaté et tout ce que je fais. Seulement je ne porte en mon coeur aucune rancoeur pour les musulmans ni de convoitise aucune" Abdullah dit "c'est grâce à ceci que avez atteint ce rang".


Rapport par Ahmed. Sheihk Albani (Ra) dit dans Tar'rib wa tar'ib, volume 2 dahif.. dans le chapitre de l'Ethique p.245/246 ce hadith est FAIBLE.


Il y a une autre version Rapporté par le Bayqi , divergeant sur quelques termes ou à la fin il est mentionné :

"Je dors sans avoir la moindre rancoeur contre personne".


Sheihk Albani (ra) dit également concernant ce hadith : "FAIBLE" (page 247).

Abou Râfi’ (rar) a dit : « J’ai vu le Messager d’Allah sallallahu a'layhi wa salam faire al adhan dans oreille de Hasan Ibn Ali lorsque Fâtima (rara) l’a mis au monde » (Abou Daoud et Tirmidhî)

Hasan ibn ‘Alî (rar) a rapporté qu le Prophète sallallahu a'layhi wa salam a dit : « Que celui à qui un nouveau-né a été donné prononce l’appel à la prière dans son oreille droite et l’annonce de la prière dans son oreille gauche : ainsi il sera préservé de la nuisance du démon ! » (Al Bayhaqî)
en effet, cheiklh Al Albani a déclaré ces ahadith, que ce soit ceux pour al adhan ou pour al iquamat dans l'oreille du nouveau né, comme faibles
il se trouve dans la chaine de transmission des menteurs et des gens qui inventent des hadiths...cheik el albani et de l avis que il n y a pas de hadit sahih sur le sujet et le sujet de l ikama dans l oreille des bebes
cheik fawzi el athari sur paltalk en directre repondre a une question demandant si il etait sounna de faire cela il a repondus tous les hadits relatent le adan ou l ikama dans l oeillles des bebes ils n y on a pas qui soient des hadits sahih


1-(Hadith N°66).D'après Abi Ya'la Chadad ibn Aous le prophète(psl) a dit :L'intelligent c'est celui qui a fait attention et travaille pour après sa mort et le paresseux c'est celui qui a suivi sa propre personne et sa passion....".(Hadith rapporter par Tirmidhi.Dans sa chaine de transmission il y a Al Ghassani qui est faible).

(N°69).D'après Omar le prophète(psl) a dit:On ne doit pas questionner un homme pourquoi il a frappé sa femme".(Abou Daoud.Il y a daoud ibn yazid qui est faible et Al Masli qui est un inconnu).

(N°93).D'après Abou Horeyra le prophète(psl) a dit:Empressez-vous de faire les bons acte avant la venue de la pauvreté....". (Tirmidhi.Ibn Haourane est rejetté).

(Hadith N°200).D'après Ibn Messaoud le prophète(psl) a dit:La première diminution qui est entré chez les enfants d'Israel c'était lorsque quelqu'un recontrait son frère lui disait:Craint Allah et éloigne toi de cela.Lorsqu'il le recontrera le lendemain faisant le meme acte il ne lu dit rien.....". (Abou Daoud et Tirmidhi.Ali Abi Oubaida Ibn Abd Allah Ibn Messaoud n'a rien entendu de son père).

(N°286).D'après Oum Sallama le prophète(psl) a dit:Si une femme meurt et que son mari est content d'elle,elle entre au paradis". (Tirmidhi.Dans sa chaine de ransmission il y a deux inconnus,Moussair Al Humairi et sa mère).

(N°356).D'après Maimoune Ibn Abi Chabib que Aicha est passé près d'elle un pauvre.Elle lui a donné un morceau de pain...". (Abi Daoud.Maimoune n'a jamais rencontré Aicha).

(N°359°.d'après Anas le prophète(psl) a dit:Celui qui respecte un vieux pour son age...". (Tirmidhi.Ouqaili et Al Ansari sont faibles).

(N°373).D'après Omar Ibn Al Khatab qui etre s'excuser auprès du prophète(psl) pour la Omra...". (Abi Daoud et Tirmidhi.Al A'daoui est faible).

(N°408°.D'après Abi Horeyra qui dit que le prophète(psl) a lu le verset :Ce jour-là elle rapportera des informations".Puis le prophète(psl) dit:Savez-vous qu'elles sont ces informations?...". (Tirmidhi.Soulaimane Al Madani qui esst faible).

(N°482).D'après Abou Layla Othmane ibn Affane le prophète(psl) a dit :Le fils d'Adam n'a droit que ces choses:Une maison où il habite...." . (Tirmidhi Harith Ibn Said raconte de fausses histoires"Israeliates").

(N°519).D'après Asma bint Yazid qui dit que l'habit du prophète(psl) arriver jusqu'à.....". (Abi Daoud et Tirmidhi.Char ibn Houchab qui est faible).

(N°596).D'après Asa'di le prophète(psl) a dit:Le serviteur ne sera vraiment croyant que lorsqu'il délaissera.....". (Tirmidhi.Yazid Dimachqui qui est faible).

(N°732).D'après Oumaya ibn Makhchi qui dit que le prophète(psl) était assis et un homme mangeait sans avoir prononcer le nom d'Allah....". (Abi Daoud et Nassai.Al Khasa'i qui est un inconnu).

(N°758).D'après Ibn Abess le prophète(psl) a dit:Ne buvez pas en une seule fois comme boivent les animaux....". (Tirmidhi.Al Rahaoui qui est faible).

à propos de la Pierre noire, à savoir que c’est devant elle qu’on verse les larmes, un hadith rapporté par Ibn Madja (n° 2945) d’après Ibn Omar abonde dans ce sens puisqu’il dit : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) se présenta devant la Pierre, y posa ses lèvres, pleura longuement puis se retourna pour découvrir qu’Omar aussi pleurait. Il lui dit alors : « Omar, c’est bien ici qu’il convient de verser des larmes ». Ce hadith est toutefois faible d’après le jugement d’al-Albani dans Irwa al-Ghalil (1111). Il le note « très faible. »

Quant au hadith : « La Pierre noire est la main droite d’Allah, nous en disons qu’il est apocryphe et ne peut pas être correctement attribuée au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).Ibn al-Djawzi dit dans al-Ilal al-mutanahiyya : « ce hadith n’est pas authentique ». Voir ilal d’Ibn al-Djawzi (2/575). Voir talkhis al-ilal de Dhahabi, p. 191. Ibn al -Arabi dit : « C’est un hadith apocryphe à ne pas retenir ». Cheikh al-islam, ibn Taymiyya a dit : « Le hadith a été rapporté d’après le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) grâce à une fausse saine. Cela étant, il n’est pas besoin de le décortiquer ». Voir Madjmou al-Fatawa (6/397).

Quand l'un d'entre vous a des rapports avec sa femme ou son esclave (femme),qu'il ne regarde pas ses parties intimes car cela rend aveugle [Voir As-Silsilat ad-Da'ifa](Al Albani dennonce ce hadith comme Hadith inventé)

« cherchez accès auprès d’Allah grâce à la considération qu’Il a pour moi… »
Ce hadith est sans fondement. Ibn Taymiyya et al-Albani ont dit qu’il n’est pas fondé.
Voir Iqtidha as-sirat al-mustaqim par Ibn Taymiyya, 2/415 et as-Sislila adh-Dhaifa, 22.


« cherchez le savoir même en Chine, car la recherche du savoir est une obligation pour tout musulman », le cheikh al-Albani dit dans Dhaif al-Djami (906) qu’il est apocryphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: suite...   Mer 10 Mai - 20:41

Et il a dit : « Younes m’a informé que Ibnou Wahab l’a informé que ’Oumrou Ibnou Harith l’a informé que Darradj Aba Samh lui a rapporté de Abi Al-Aytam de Abi Sayid, que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Accomplissez beaucoup d’œuvres pieuses qui persistent. » On lui dit : « Et quelles sont elles ? » Il répondit : « C’est la religion. » On lui dit : « Et quelle est-elle ? » Il dit : « At-Takbir, wa ta’lil, wa tassbih, wa al-Hamdoulillah, wa la hawoula wa la qwouata ila billah.»

(hadith da'if [faible], voir le livre « Da'if al Djami' » de Cheikh Al Albani, hadith n° 828)

At-Tabarani a dit :
« ’Abdoullah Ibn Nadjia nous a rapporté de Mouhammad Ibn Saad Al ’Aoufi de son père de ’Omar Ibn Houssayn de Younes Ibn Nafi’ Al Djadli de Saad Ibn Djanada qui a dit :
« Je fais parti des premiers qui étaient partis voir le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- parmi les gens de Taïf. Je suis parti de l’endroit le plus élevé de Taïf au milieu du matin et je suis arrivé à Minan au ’Asr. J’ai escaladé la montagne et je suis descendu et je suis parti voir le Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- puis je me suis converti et il m’a appris la sourate Al-Ikhlass (« Qoul houwallahou Ahad… ») et la sourate Az-Zalzalah (La secousse), ainsi que ces paroles : « SOUBHANALLAH », wa « AL–HAMDOULILLAH », wa « LA ILAHA ILA LLAH », wa « ALLAHOU AKBAR » et il me dit : « Ce sont les œuvres pieuses qui persistent. »

(hadith da'if [faible])

Et avec la même chaîne de rapporteur :« Celui qui se lève la nuit et qui fait les ablutions et qui rince sa bouche et ensuite dit : « SOUBHANALLAH » cent fois, « AL–HAMDOULILLAH » cent fois, « ALLAHOU AKBAR » cent fois, « LA ILAHA ILA LLAH » cent fois, ses péchés seront pardonnés à part le sang, il ne s’annule pas. »

(hadith da'if [faible])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
oum_hind



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Hadiths faibles contenus dans "Riyadh as-Salihine"   Dim 4 Juin - 0:36

Assalamou 3Alaykoum


barakAllaho fik pour ce post trés interressant et important
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: d'autres ahadith faibles   Mer 20 Sep - 23:46

Le devoir du père:

Al-Faqîh [as-Samarqandî] Abû al-Layth (rahimahullâh) a dit [...] Abû Hurayra (radhiallâhu ’anhu) a dit que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit :
« Le père doit à l’égard de son enfant trois devoirs : Lui choisir un bon nom, lui enseigner le Livre [al-Qor’ân] dès qu’il atteint l’âge de raison, le marier dès qu’il atteint l’âge de la puberté. »


Rapporté par al-Asbahânî dans « al-Targhîb wal-Tarhîb » - Hadîth très faible. Voir du SHeikh al-Albânî « Dha’îf al-Djâmi’ -n°2734 »


Il est rapporté de Ach-Cha’bî que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Qu’Allâh accorde la miséricorde à un père qui a aidé son fils à lui être obligeant. »

Hadîth faible - Voir du SHeikh al-Albânî « Dha’îf al-Djâmi’ - n°3118 » et « as-Silsila adh-Dha’îfa - n°1946 » Et la vérification de ce hadîth par al-Hâfidh al-’Irâqî dans « al-Ihyâ » qui le considère d’une chaîne de transmission faible


Il est rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Quatre choses font partie de ce qui constitue le bonheur d’une personne :

Une femme vertueuse
Un enfant obligeant
Un compagnon vertueux
Et d’acquérir ce qui constitue sa subsistance dans son pays.

Hadîth très faible - Voir du SHeikh al-Albânî « as-Silsila adh-Dha’îfa - n°759 »

Source

_________________
« Quand tu te vois fuir le réconfort auprès d'Allâh vers le réconfort auprès de la créature, [et fuir] la retraite auprès d'Allâh vers la retraite auprès des autres, sache que tu ne sers plus à rien. »



[Ibn al-Qayyîm - Badâ-î' al-Fawâ-îd]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: suite   Dim 14 Nov - 1:07

Voici le texte en arabe dans le moustadrak de al hakim (copier/coller depuis le logiciel al maktaba ach-chamila) :

أخبرنا أبو بكر بن أبي نصر المروزي ، ثنا محمد بن غالب ، ثنا عمر بن عبد الوهاب الرياحي ، عن الحجاج بن الأسود ، عن محمد بن واسع ، عن أبي صالح ، عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : « أحبوا الفقراء وجالسوهم وأحب العرب من قلبك ولترد عن الناس ما تعلم من قلبك » « هذا حديث صحيح الإسناد ولم يخرجاه إن كان عمر الرياحي سمع من حجاج بن الأسود » « آخر كتاب الرقاق »

Cheikh al albani a rendu da3if ce hadith ad-da'ifa hadith n. 1838.

J'ai trouvé dans le lien ci-dessous, un regroupement des hadiths faibles sur les arabes :

http://www.mahaja.com/forum/showthread.php?t=5843


http://www.darwa.com/forum/showthread.php?23983-hadith-faible-vrai-invent%E9-besoin-d-explication...

_________________
« Quand tu te vois fuir le réconfort auprès d'Allâh vers le réconfort auprès de la créature, [et fuir] la retraite auprès d'Allâh vers la retraite auprès des autres, sache que tu ne sers plus à rien. »



[Ibn al-Qayyîm - Badâ-î' al-Fawâ-îd]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hadiths faibles contenus dans "Riyadh as-Salihine"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hadiths faibles contenus dans "Riyadh as-Salihine"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment un "avion de chasse" peut-il, d'un coup, disparaitre dans le ciel...?
» Article dans "allaiter aujourd'hui"
» Pour gagner en "énergie", ainsi qu'en "tonus", quel aliment y mettre dans notre quotidien sachant que les compléments alimentaires sont pas bon pour notre santé, c'est même réputé nocif!!
» A lire "dans le sens du poil"
» Dans ces extraits de l'Apocalypse, quel pays se cache derrière "Babylone la Grande" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARAMAT Le monothéïsme pur :: Hadith-
Sauter vers: