KARAMAT Le monothéïsme pur

Forum pour mieux comprendre le tawhid
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie .   Mar 11 Avr - 20:50

Extraits du livre Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie d’el Qortobi édité par Dar al Mouslim.



Selon ‘Abd Allah ibn ‘Omar (radiya Allahou `anhou), le Messager d’Allah a évoqué un jour au milieu des gens, l’Antéchrist en disant :
Allah n’est pas borgne tandis que l’Antéchrist est borgne de l’oeil droit, on dirait un raisin flétri. (…)
Le Messager d’Allah a déclaré, poursuivit-il : Je me suis vu cette nuit en songe auprès de la Ka’ba. Je vis un homme brun au teint comme il n’en existe pas meilleur. Les mèches de ses cheveux ondulés légèrement lui pendaient sur les épaules, et lui faisaient dégouliner de l’eau sur le visage. Les mains appuyées sur les épaules de deux hommes, il tournait autour de la Maison de Dieu.
- Qui est cet homme ? Demandai-je.
- C’est le Christ fils de Marie, m’assuraient-ils.
J’ai ensuite aperçu derrière lui un homme aux cheveux courts et crépus. Il était borgne de l’oeil gauche, il ressemblait physiquement le plus parmi les gens à ibn Qotn. Les deux mains posées sur les épaules de deux hommes, il tournait autour de la Maison de Dieu.
- Qui est cet homme ? M’enquerrai-je.
- C’est l’Antéchrist, m’a-t-on apprit. (…) [5]

Avant sa parution, il y aura trois années consécutives où le ciel retiendra pour la première année le tiers des pluies et la terre le tiers des ses cultures. La deuxième année, le ciel va retenir les deux tiers de ses pluies, et la terre les deux tiers de ses cultures. La troisième année, le ciel va retenir toutes ses pluies, et la terre toutes ses cultures de sorte qu’il n’y aura plus d’animaux à dents ni d’animaux à sabots n’ayant pas échappé à la mort. [6]

(…)

La troisième année, Allah retiendra la pluie, et toutes les cultures de sorte que plus aucune goûte ne tombera du ciel, et que la terre ne fera pousser aucune végétation ni culture jusqu’à devenir pour la terre comme du cuivre, et pour le ciel comme une vitre. Les hommes vont mourir de faim et d’épuisement. Les troubles et les désordres vont se multiplier. Les gens vont s’entretuer et s’expulser entre eux. La calamité va ainsi envahir les habitants de la terre. Dès lors, le maudit, l’Imposteur va apparaître du côté d’Asbahane, dans une cité connue sous le nom de Yahoudiya (Ville Juive), monté d’un âne sans queue, portant plus vers le mulet. Il y aura entre ses oreilles une distance de quarante coudées (une coudée faisant 50 cm. environ). Celui-ci se signale par un corps immense. Il est très haut de taille, gros, borgne de l’oeil droit comme s’il n’en avait jamais eut, et il a les cheveux courts et crépus. Son autre oeil est imbibé de sang. Entre ses yeux est écrit : mécréant. Chaque croyant musulman sera capable de le lire. Dès son apparition, il va pousser trois grands cris afin de se faire entendre de tout l’orient et l’occident. (…)

Jamais un Prophète n’a pas mit en garde sa communauté contre l’Antéchrist. Certes, il est borgne de l’oeil gauche. Son oeil droit est recouvert d’une membrane épaisse, entre ses yeux il y a : mécréant, (cà-d qu’il y est écrit mécréant). Il aura avec lui deux fleuves ; l’un un paradis, l’autre un enfer. Son paradis c’est l’enfer, et son enfer le paradis.

Il dira aux gens : ne suis-je pas votre seigneur ? J’ai le pouvoir de vie et de mort ! Il aura deux anges à ses côtés qui ressembleront à deux hommes parmi les Prophètes. Je connais personnellement leurs noms et celui de leurs pères respectifs, si je voulais les citer, je le ferais. L’un sera situé à sa droite, l’autre à sa gauche. Il leur dira : ne suis-je pas votre seigneur ? N’ai-je pas le pouvoir de vie et de mort !
- Tu es un menteur ! Répondra l’un. Mais personne de l’assemblée ne va l’entendre, si ce n’est son ami.
- En effet ! Dira l’autre, ce qui sera une vraie épreuve.

Ensuite, il se déplacera jusqu’à parvenir à Médine où il dira : voici la cité de cet homme, mais il ne lui sera pas permit d’y entrer. Puis, il se rendra dans la région du Shem où Allah le fera périr à ‘Aqaba Afiq [7]. (…) Il ne va pas laisser un pays sans le fouler à part Médine et la Mecque [8]. (…) Dans certaines versions : il ne restera pas un endroit sans qu’il ne s’en empare à l’exception de Médine, de la Mecque, de Jérusalem (la Sainte Demeure), et du Mont Tor ; les anges se chargeront de le chasser de ces lieux. (…)

L’Antéchrist va sortir à une époque où la religion va connaître un certain flottement (elle aura moins d’adepte en l’occurrence), et où les sciences vont rétrograder. Il restera quarante nuits au cours desquelles il parcourra la terre. Un jour parmi celles-ci passera comme une année, un jour comme un mois, un jour comme une semaine, puis le reste de ces jours seront comme vos journées habituelles. Il sera monté d’un âne, mesurant entre ses deux oreilles la distance de quarante coudées. Il dira aux gens : je suis votre seigneur ! Mais il est borgne tandis qu’Allah n’est pas borgne. Il sera écrit mécréant entre ses yeux, tout croyant pourra le déchiffrer qu’il saura lire ou non. Il franchira chaque point d’eau et chaque source à l’exception de Médine et de la Mecque ; Dieu (Soubhanahou wa ta`ala) lui ayant interdit leur accès. A chacune de leurs portes, se dressent en effet des anges.

Il détiendra une montagne de pains au moment où les gens seront dans l’adversité excepté ceux qui le suivront. Il aura aussi deux fleuves ; je les connais mieux que lui-même. Il prétendra qu’un fleuve sera le Paradis et que l’autre sera l’Enfer. Quiconque pénétrera dans celui qu’il nommera être le Paradis, sera en vérité en Enfer. Et quiconque pénétrera dans celui qu’il nommera être l’Enfer, entrera en vérité au Paradis.

Il aura avec lui des démons parlant aux hommes. Il sera l’auteur d’une tentation (épreuve, pouvoir) immense. Il ordonnera au ciel de pleuvoir aux yeux des gens. Il tuera un homme qu’il fera revivre aux yeux des gens. Il proclamera : O vous les hommes ! Qui d’autre que Dieu est capable de faire cela ? Dès lors, les gens vont se réfugier sur la montagne e-Doukhane qui se trouve dans la région du Shem. Il ira à leur rencontre, et les assiégera. Le siège sera très dur, il leur fera endurer les moments les plus durs.

Ensuite, ‘Issa va descendre sur terre (`alayhi salâm) et fera son apparition à l’aube. Il dira aux gens : Eh vous autre ! Qui vous empêche de sortir à la rencontre du Menteur infâme ? Ils diront : mais c’est un homme ! Ils iront vers lui pour découvrir Jésus fils de Marie (`alayhi salâm). A l’heure de la prière, il lui sera offert de la présider en lui disant : tu es l’Esprit de Dieu. Mais, il s’abstiendra en ces termes : que votre chef se présente pour la diriger ! Après la prière du matin, ils déclencheront l’assaut.
Quand l’Antéchrist le verra, Il va se diluer comme le sel se dilue dans l’eau. C’est alors qu’il va l’exterminer. Chaque pierre, et chaque arbre va s’écrier : O Esprit de Dieu ! Par ici, il y a un juif ! Il n’épargnera aucun de ses partisans sans lui donner la mort. [9] (…)

A la parution de l’Antéchrist, un homme parmi les croyants va se présenter à lui. Arrivé devant ses hommes de mains, ceux de l’Antéchrist, ces derniers vont l’interpeller : où te rends-tu ?
- Je me rends chez cet homme paru récemment, répondra-t-il.
- Ne crois-tu pas en notre Seigneur ? Vont-ils rétorquer.
- Notre Seigneur ne se dérobe pas, fustigera-t-il.
- Tuez-le ! Gronderont-ils.
- Votre seigneur ne vous a-t-il pas interdit de tuer quiconque si ce n’est de sa part ? S’interpelleront-ils les uns les autres. Ils choisiront de l’emmener auprès du Charlatan. A sa vue, le croyant va s’écrier :
- Hé gens ! C’est l’Antéchrist dont le Messager d’Allah a parlé. A cet instant, l’Imposteur ordonnera de le frapper rudement.
- Saisissez-le ! Et fouettez-le ! Ordonnera-t-il. Sans tarder, ils couvriront son dos et son ventre de coups.
- Ne crois-tu pas en moi maintenant ? Interrogera-t-il.
- Tu n’es autre que ce menteur imposteur ! Lancera-t-il. Il fera alors venir une scie pour le couper en deux de la tête au pied. Ensuite, il passera entre les deux morceaux séparés.
- Lèves-toi ! Dira-t-il ensuite. Quand il sera debout et reconstitué, il l’interrogera : crois-tu en moi à présent ?
- Tu ne fais que confirmer mes sentiments à ton égard ! Assènera-t-il. Puis, en se tournant vers la foule, il s’écriera : Hé gens ! Il ne pourra faire ce qu’il m’a fait à personne d’autre.

Dès lors, l’Antéchrist va s’emparer de lui pour l’égorger, mais il lui sera interposé entre le cou et la nuque de sa victime, une plaque en bronze, l’empêchant de l’exécuter. Consterné, il va le prendre par les bras et les pieds pour le jeter au feu aux yeux des gens, mais en réalité, il sera propulsé au Paradis. (…) C’est le plus illustre des martyrs auprès du Seigneur de l’Univers [10]. (…) Cet homme aura le plus haut rang de ma communauté au Paradis. (…)

Autre que l’Antéchrist, je n’ai peur pour vous. S’il survenait et que je suis parmi vous, je vous en dispenserais la tâche, mais s’il venait en mon absence, chacun aura la charge de lui-même, et Allah me succèdera auprès de tout croyant. Il est jeune, aux cheveux courts, son oeil est flétri. Je le fais ressembler à ‘Abd el ‘Uzza ibn Qotn. S’il parvenait à l’un d’entre vous, il n’aura qu’à réciter les Versets d’ouverture du Chapitre de la Caverne. Il va parvenir à une étape entre la région du Shem et de l’Iraq ; il va ravager de toute part (à droite et à gauche), O créatures de Dieu ! Tenez ferme !
- Cher Messager d’Allah ! Combien va-t-il rester sur terre ? Avons-nous demandé.
- Quarante jours affirma-t-il, un jour comme une année, un jour comme un mois, un jour comme une semaine, puis le reste de ces jours sera comme vos journées habituelles.
- Cher Messager d’Allah ! Avons-nous poursuivit, quelle vitesse aura-t-il sur terre ?
- Il ira comme la pluie poursuivit par le vent expliqua-t-il. Il va se présenter à un peuple qui va croire en lui et le suivre après avoir entendu son prêche.
Il va ordonner au ciel de pleuvoir poursuivit-il, et à la terre de faire pousser ses richesses. Leurs troupeaux deviendront plus grands en taille ; ils auront les mamelles remplies et les flancs plus larges. Puis, il va se présenter à un peuple qui va refuser son prêche, ce qui le poussera à partir. Mais le lendemain, ils seront atteints par la misère et auront les mains vides. Il passera auprès d’une ruine où il ordonnera : fais jaillir tes trésors ! Puis, ses trésors vont le suivre comme une reine au coeur de la ruche. Il fera venir ensuite un homme à la fleur de l’âge qu’il va transpercer de son épée et couper en deux. Quant il va le rappeler, ce dernier va se redresser en ayant le visage épanoui et le sourire aux lèvres.

Dans cette situation, Allah va envoyer le Messie fils de Marie. Il va atterrir à l’est de Damas à Manara el Baïdha, entre deux terres rouges, les mains tenues sur les ailes de deux anges. Quant il baissera la tête, l’eau dégoulinera sur son visage, et quand il la relèvera, il suera des gouttes comme des perles. Tout infidèle succombera à son passage. Son souffle (âme) pourtant s’étendra aussi loin que sa vue. Il va se lancer à la recherche de l’imposteur et va finir par le trouver à Beb Loud pour le trucider.

‘Issa va rejoindre un peuple que Dieu aura épargné de son mal. Il va passer la main sur leur visage, et leur parlera de leur degré au Paradis. Dans cette ambiance, Allah révélera à ‘Issa : J’ai fais sortir des créatures à Moi que personne ne peut décimer. Emmène mes serviteurs sur le mont Tor. Dès lors, Allah lâche Gog et Magog (qui abondent et bondissent de toute part) (S. Les prophètes / V. 97). Les premiers d’entre eux vont se désaltérer dans le lac de Tibériade et l’épuiser. Quand les dernières salves dévaleront, celles-ci diront : il y avait de l’eau en cet endroit ! Le Prophète de Dieu ‘Issa devra se sauver lui et ses compagnons ; le sommet d’un pic (ou les cornes d’un taureau) sera plus cher à leurs yeux que cent dinars de votre monnaie d’aujourd’hui. Ils devront donc se réfugier en lieu sûr.

Allah va leur envoyer des larves (varron, chrysalide) se fixant à leur cou. Ils seront tous figés d’une seule mort. Ensuite, Jésus et ses compagnons vont descendre de leur gîte, mais il n’y aura pas un empan de terre non empesté de l’odeur de leurs dépouilles fétides, les forçant à se réfugier à nouveau dans les montagnes. A ce moment, le seigneur va dépêcher des oiseaux au cou épais comme des chamelles. Ils vont les emporter et les jeter où Dieu voudra.

Puis, Allah fera pleuvoir sur le monde où il ne restera ni tente ni maison. Le globe terrestre va se nettoyer et devenir lisse comme un bassin. Il sera enjoint à la terre : fait pousser tes fruits ! Et redonne de ton opulence ! A cette époque, une seule grenade suffira à un groupe de personnes qui pourront même se couvrir de sa pelure. Allah va bénir la fertilité (le lait) à tel point que la portée d’une chamelle comblera une peuplade, que la portée d’une vache satisfera une tribu entière, et que la portée d’un mouton contentera un clan.

Dans ce climat, Allah va déclancher un vent pur qui les saisira tous par les aisselles, et prendra l’âme de tout croyant et musulman. Il ne restera sur la surface de la terre que les pires des hommes faisant régner le chaos entre eux comme le tumulte des ânes (ils s’accoupleront sans pudeur en public comme des ânes). C’est sur eux que se déclanchera l’Heure [11]. (…)
Les musulmans ajouta-t-il, se serviront de leurs arcs, de leurs flèches, et de leurs boucliers comme combustible pendant sept ans [12].



Extraits du livre Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie d’el Qortobi édité par Dar al Mouslim.

Notes de bas de page :

[5] Rapporté par el Boukhari (3440, 3439), et Mouslim (169).
[6] Ce Hadith est bon.
[7] Ce Hadith est jugé Bon. Rapporté par e-Tiyalissi (1106), et Ahmed (0/221-222).
[8] Rapporté par el Boukhari (1881), et Mouslim (2943).
[9] Rapporté par Ahmed (367/3) avec une Chaîne de Rapporteurs considérée Faible.
[10] Rapporté par Mouslim (2938).
[11] Rapporté par Mouslim (2938).
[12] Rapporté par Ibn Madja (4076), ce Hadith est Authentique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: … Parmi ses tentations   Mar 11 Avr - 20:55

… Parmi ses tentations, il va ordonner au ciel de pleuvoir et à la terre de faire pousser ses richesses. Parmi ses tentations, il va se rendre auprès d’un clan qui va le renier. Il va s’ensuivre qu’aucune de leur bête aux pâturages n’échappera à la mort. Parmi ses tentations, il va se rendre auprès d’un clan dont les membres vont croire en lui, il va ordonner au ciel de pleuvoir et à la terre de faire pousser ses richesses à tel point que ce jour-là, leurs troupeaux seront plus gras et plus corpulents qu’auparavant ; ils auront les flancs plus larges, et les mamelles plus abondantes.
Il ne restera pas non plus un endroit sur terre sans qu’il ne le foule et ne s’en empare à l’exception de Médine et de la Mecque. Il ne va pas chercher à en franchir un passage, sans qu’un ange ne l’affronte l’épée dégainée. Il fera halte à Dharib el Ahmar (à la jonction de e-Sabha). Dès lors, la terre va trembler trois fois faisant sortir ainsi à lui tout hypocrite et tout infidèle. Médine repousse ses souillures comme le soufflet repousse ses débris. Ce jour-là s’intitulera le jour de la délivrance (ou de l’épuration). (…)

Le jour de la délivrance ! Quel est ce fameux jour ! Cher Messager d’Allah ! Demandèrent-ils, quel est ce jour de la délivrance !
- L’Antéchrist va venir répondit-il et grimper la montagne de Ouhoud d’où il observera Médine. Voyez-vous ce palais blanc ? Dira-t-il, c’est la mosquée d’Ahmed ! Ensuite, il va vouloir entrer dans la ville, mais à chaque passage, il va trouver un ange munit d’une épée. Dès lors, il va se rendre dans les marais d’el Jorf où il fera campement. La terre va alors trembler trois fois sous la cité. Aucun hypocrite homme ou femme ni pervers homme ou femme ne restera dans les lieux ; elle sera délivrée (ou épurée) ce jour-là. (…)

Oum Shouraïk fille d’Abou el ‘Askar l’interpella en ces termes : cher Messager d’Allah ! Où seront les Arabes à cette époque ?
- ils seront peu répondit-il (la plupart seront à Jérusalem. Leur chef sera un homme vertueux qui se présentera pour présider la prière du matin, au moment où ‘Issa fils de Miriyam (`alayhi salâm) leur viendra du ciel. L’Imam va se rétracter en reculant pour laisser la place au Prophète de Dieu. Mais ce dernier, posera sa main sur son épaule en signe de refus en disant : c’est à toi de le faire, la prière fut sollicitée pour toi.
Il déclinera alors présider le rituel. Après l’office, le Messie s’écriera : ouvrez la porte ! Derrière la porte, ils découvriront le faux Messie entouré de soixante dix mille juifs. Bien armé, chacun sera munit d’une épée ornée de teck (grand bois de l’Inde).
Au moment où l’Antéchrist va le regarder, il va fondre comme du sel fond dans l’eau. (Il va chercher à s’enfuir, quand ‘Issa va lui dire : Je dois encore te porter un coup auquel tu ne peux échapper). Il va le rattraper à la porte orientale de Loud où il lui assènera le coup fatal.

Ensuite, Allah va défaire les juifs. Il ne restera aucune chose de la création de Dieu derrière laquelle se cache un juif sans que Dieu ne lui donne la parole. Aucune pierre ni aucun arbre ni aucun mur ni aucune bête ne va se distinguer à l’exception du Gharqada qui est leur arbre. Ils ne diront rien d’autre que : Hé ‘Abd Allah ! Hé Musulman ! Voici un juif ! Viens et tues-le ! (…)

Le Messager d’Allah a clarifié :
Sa durée sera de (quarante ans sur terre. Une année comme la moitié d’une année, une année comme un mois, un mois comme une semaine. Ces derniers jours seront comme une étincelle, si l’un d’entre vous se trouvera au matin à la porte de Médine, il ne sera pas arrivé à l’autre porte avant le soir).
- Cher Messager d’Allah ! Lui demanda-t-on, comment pourrons-nous prier, durant ces fameuses (courtes) journées ?
- Vous devrez évaluer les prières comme vous le ferez pour les jours longs, et prier ensuite. (…)

Le Messager d’Allah a proclamé :
‘Issa (`alayhi salâm) sera au sein de ma communauté, un sage, un juste, et un chef équitable. Il va pulvériser la croix et égorger le porc. Il va abolir le tribut et garder l’aumône ; ni brebis ni chameau ne seront plus convoitées. Les querelles et la haine seront effacés. Les venins seront retirés de chaque animal venimeux de sorte qu’un enfant posera sa main sur un serpent sans aucun danger. Une enfant fera fuir le lion sans crainte. Le loup se promènera au cœur des moutons comme le chien du troupeau.

La terre sera remplie de paix comme un vase se remplit d’eau. Il y aura un seul emblème ; il ne sera rien vénéré en dehors de Dieu. La guerre déposera les armes, et les Quraychites seront dépossédés de leur autorité.

La terre sera comme le pécule d’argent, elle fera pousser ses richesses depuis l’époque d’Adam à tel point qu’il suffira pour un groupe de gens une seule cueillette de raisin pour les rassasier, comme ils apaiseront aussi leur faim autour d’une seule grenade. Le taureau vaudra tant d’argent et le cheval se vendra pour une poignée de Dirhams.

(- cher Messager d’Allah ! Lui demanda-t-on, pourquoi le cheval vaudra-t-il si peu d’argent ?
- Il ne sera plus jamais pourvu pour les guerres expliqua-t-il.
- Cher Messager d’Allah ! Lui questionna-t-on, et pourquoi le taureau sera-t-il si cher ?
- Il va labourer la terre entière.)

Avant la parution de l’Antéchrist, il y aura trois années de famine où les gens seront éprouvés par la faim extrême. Allah ordonnera au ciel de retenir pour la première année le tiers des pluies et la terre le tiers des ses cultures. La deuxième année, Il va ordonner au ciel de retenir les deux tiers de ses pluies, et à la terre les deux tiers de ses cultures. La troisième année, il va ordonner au ciel de retenir toutes ses eaux de sorte qu’il ne tombera pas une goûte de pluie, et à la terre de retenir toute sa végétation de sorte qu’il ne restera plus d’animaux à dents ni d’animaux à sabots sans n’échapper à la mort à l’exception de ce que Dieu aura épargné.
- De quoi les gens vivront-ils à cette époque ? Lui a-t-on demandé.
- De glorification et de louange (en disant : il n’y a de dieu en dehors d’Allah ! Allah est Grand ! Gloire à Allah ! Louange à Allah ! Elles leur remplaceront leur nourriture. [13] (…)

Ses compagnons lui ont demandé : Cher Messager d’Allah ! Tu nous as évoqué l’Antéchrist. Par Allah ! Quand l’un d’entre nous prépare du pain, sa pâte n’est pas encore cuite qu’il a déjà peur des grands tourments (épreuves) ! Et toi, tu nous apprends que la nourriture sera sous sa domination !
- Il suffira pour le croyant dès lors, affirma le Messager d’Allah ce qui suffit aux anges.>/font>
- Mais les anges ne mangent nullement ni ne boivent ! Ont-t-ils fait remarquer ; ils glorifient uniquement.
- Ce jour-là, la nourriture du croyant sera de glorifier Dieu ! Assura le Messager d’Allah . » [14] (…)

Parmi ses pires épreuves, c’est qu’il se présentera à un bédouin pour lui dire : vois-tu si je te faisais revivre ta chamelle, reconnaîtras-tu que je suis ton Seigneur ?
- Bien sur ! Répondra-t-il. Dès lors, un de ses démons va prendre les formes de sa chamelle qui sera présentée sous une plus belle image. Elle aura de plus belles mamelles et sera plus corpulente.
Il se présentera également à un individu dont le frère ou le père est mort et lui dira : vois-tu si je ressuscitais ton frère ou ton père, reconnaîtras-tu que je suis ton Dieu ?
- Bien sur ! Répondra-t-il. Un démon va alors prendre l’image de son frère ou de son père. (…)

Les Prophètes sont les frères d’un même père ; leurs mères sont différentes mais leur religion est unique. Je suis le plus légitime des hommes envers ‘Issa le fils de Miriam car il n’y a eu aucun prophète entre nous. Si vous le voyez, reconnaissez-le. C’est un homme bien proportionné, son teint tend entre le rouge et blanc. On a l’impression que des gouttes dégoulinent sur son visage bien que ses cheveux ne soient pas mouillés. Il va tuer le porc et casser la croix. L’argent va affluer à tel point qu’en dehors de l’Islam, toutes les religions vont succomber à son époque. Dans cette période, Allah va aussi anéantir le faux Messie des ténèbres, le Borgne, le Menteur ! La paix va régner sur terre ; le lion va paître avec les chameaux, le tigre avec les vaches, le loup avec les moutons. Les enfants vont s’amuser avec les serpents sans que quiconque ne porte atteinte à quiconque. Jésus va demeurer quarante ans sur terre avant de mourir. Les musulmans vont ensuite prier sur lui et l’enterrer. [15] (…)
Dans certaines versions, il est spécifié qu’il va demeurer vingt quatre ans. (…)

Chaque jour, Gog et Magog creuse jusqu’à pratiquement percevoir la lueur du soleil. Mais à chaque fois, leur chef leur enjoint : « Revenez ! Vous continuerez demain ! » Cependant Allah fortifie le mur pour le rendre plus résistant. Quand leur heure viendra et que Dieu décidera de les lâcher aux hommes, ils creuseront comme à leur accoutumé jusqu’à pratiquement percevoir la lueur du soleil, mais cette fois, leur chef dira : « Revenez ! Vous continuerez demain si Dieu le veut ! » Quand ils reviendront, ils le trouveront comme ils l’ont laissé la veille. Ils finiront donc par le percer et pourront enfin s’acharner contre les hommes. Ils épuiseront les lacs, et les hommes se réfugieront dans leurs abris. Dès lors, ils vont viser le ciel de leurs flèches, qui leurs reviendront imbibées de sang -d'après ma mémoire-. Ils diront : « Nous avons maîtrisé les gens de la terre, et nous avons triomphé des gens du ciel. » Allah va alors leur envoyer des vers qui vont se coller à la nuque pour les faire périr. Le Messager d’Allah a commenté : Par celui qui détient mon âme entre Ses Mains ! Les animaux vont s’engraisser et énormément remercier (dans le sens de se remplir ou de grossir) tellement ils seront ravitaillés de leur dépouille. [16] (…)

‘Ali ibn Ma’bad a évoqué, selon Ash’ath, selon Shou’ba, selon Arta-a ibn el Moundhir : quand Gog et Magog seront libérés, Allah (soubhânahou wa ta'ala) va révéler a Jésus (`alayhi salâm) : « Moi ! J’ai libéré certaines de Mes créatures. A par Moi, nul ne peut rien contre eux. Réfugie-toi et tes compagnons au mont Tor. » Dans leur exil, ils emmèneront douze milles enfants. Gog et Magog sont la progéniture (ou la poussière) de la Géhenne et sont trois variétés : un tiers sont aussi grand qu’un grain de riz (ou qu’un cèdre), un tiers les pires sont carrés (ils ont la même longueur que la largeur), un tiers dont l’un peut étendre une oreille au sol et s’entourer de l’autre. Tous sont de la lignée de Yafith, le fils de Noé. (…)

On rapporte que le Prophète a dit : Gog est un peuple composé de quatre cents chefs, tout comme le peuple de Magog. L’un d’entre eux ne meurt pas avant d’avoir formé cent cavaliers (ou soldats) de sa descendance. Ils sont trois variétés ; Une variété dont les membres sont grands comme un grain de riz (ou un cèdre), une autre où l’un d’entre eux mesure cent vingt coudées, une autre enfin dont l’un peut étendre une oreille au sol et s’entourer de l’autre. Ils ne passent pas près d’un éléphant ou d’un porc sans le dévorer. Ils dévorent même les morts parmi les leurs. La tête des troupes se trouvera dans le Shem, tandis que la queue sera dans le Khourassane. Ils épuiseront tous les fleuves de l’Orient et le lac de Tibériade. Mais Allah les empêchera de pénétrer Médine, la Mecque, et Jérusalem. (…)

On rapporte qu’ils vont exterminer tous les insectes du globe ; les serpents, les scorpions, en définitive tout être vivant parmi les créatures de Dieu sur terre. Par ailleurs, Allah n’a jamais créé une espèce se reproduisant autant dans la même année. Aucune autre espèce ne peut se multiplier et s’agrandir autant. Ils vont se grouper comme des pigeons, aboieront comme des chiens, et s’accoupleront comme du bétail où qu’ils se rencontrent : ces annales sont conforment à l’original extrait du livre el Qasd wa el Oumam fi Ansab el ‘Arab wa el ‘Ajam où l’auteur dit : il y en a parmi eux qui ont des cornes, une queue, et des longues dents pour manger la chair fraîche ! [17]
Ka’b el Akhbar a donné l’indication suivante : Allah a créé trois espèces de Gog et Magog : Une espèce dont les corps sont comme un grain de riz (ou un cèdre), une autre où l’un d’entre eux mesure quatre coudées de long et quatre coudées de large, une autre enfin dont l’un étend une oreille au sol et s’entoure de l’autre. Ils ingurgiteront le placenta de leurs femelles comme Abou Na’im l’Erudit l’a évoqué.(…)

Selon ‘Ali (radiya Allahou `anhou) : une espèce parmi eux, long d’une coudée, ont des griffes et des dents comme des fauves, ils se regroupent comme des pigeons, s’accouplent comme du bétail, et hurlent comme des loups. Ils auront des poils pour les protéger des intempéries (temps chaud ou froid), et de grandes oreilles, l’une velue pour l’hiver l’autre nue (glabre ou sans poils) pour l’été. Selon ibn ‘Abbes (radiya Allahou `anhou) : « la surface terrestre s’étendra en six parties ; cinq parties occupées par Gog et Magog, et un cinquième pour le reste de l’humanité ». [18]

Ka’b el Akhbar a dit : Adam (u) a éjaculé durant son sommeil ; son sperme s’est alors mélangé à la terre pour donner leur espèce. Nos savants prétendent toutefois que cette hypothèse est précaire étant donné que les Prophètes ne sont pas sujets aux songes érotiques. e-Dhakhkhak avance qu’ils sont les Turcs. [19] Mouqatil quant à lui préconise qu’ils sont de la lignée de Yafith le fils de Noé, ce qui paraît plus plausible. Certes Dieu Seul le sait !

‘Asim a lu Ya-jouj et Ma-jouj avec un Hamza pour chacun des termes. Il l’a fait aussi dans le Chapitre des Prophètes sur la base de leur dérivation du terme ajja quand la chaleur est vive et ardente. Ajij (qualifiant un feu animé et flamboyant) est de ce registre. Ils proviendraient également de Oujaj pour un goût excessivement salé ou saumâtre. Ils seraient donc éthologiquement d’origine arabe de Ajj ou Majj mais ne peuvent s’articuler étant deux noms propres féminins. Les autres lecteurs les ont lus sans Hamza sur la base qu’ils seraient deux noms de tribus d’origines étrangères ne pouvant subir aucune déclination en raison de leur morphologie non arabe d’une part et d’autre part pour être des noms propres.

Notes de bas de pages :

[13] Ce Hadith est Bon si l’on considère les autres Hadith-Témoins qui l’accompagne, comme nous l’apprend l’analyse de Sheïkh el Albani, à l’exception des propos entre parenthèses. Privés de tout soutient, ils restent Faibles. Rapporté par ibn Madja (4077).
[14] Voir le Propos suivant
[15] Rapporté par el Boukhari (3443), et Mouslim (2365).
[16] Rapporté par Ahmed (510/2), et ibn Madja avec une Chaîne Authentique comme l’a spécifié El Albani dans Sahih e-Jami’ (2276).
[17] Certaines de ces annales relèvent plus de la légende que de la réalité comma l’a souligné l’historiographe et l’exégète ibn Kathir ! (N. du T.)
[18] Rapporté par e-Dani dans e-Sounan el Warida fi el Fiten (674) avec une Chaîne de Transmission Faible.
[19] Il ne faut pas entendre par les Turcs les habitants de la Turquie actuelle, ils viendraient plutôt du Turkménistan anciennement les Mongols. Ceux-là même qui combattront les musulmans à la fin des temps. Ils seront signalés dans l’Armée de l’Antéchrist ; ils se caractériseront pour avoir un visage bien rond et bien rempli comme un bouclier, leurs yeux seront petits ou bridés comme la pupille des criquets, ils auront le nez petit, fin, et aplatit. Ils seront chaussés de poils, et munit de boucliers en cuir… (N. du T.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Moderateur
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: suite et fin.....   Mar 11 Avr - 20:58

‘Abd el Malik ibn Habib nous recense ces paroles au sujet de l’exégèse du Verset : (il prit son chemin) (S. La caverne / V. 85) c-à-d : les coins, les hauteurs, et les routes. (Quand il parvint entre les deux barrières) (S. La caverne / V. 93) entre les deux montagnes faisant rempart à Gog et Magog. (il y trouva en bas un peuple connaissant à peine le langage) (S. La caverne / V.93) dans le sens : la parole. (Ils dirent O Dhou el Qorneïn ! Gog et Magog sèment le désordre sur terre) (S. La caverne / V.94).

‘Abd el Malik a commenté : ils sont deux peuples de la descendance de Yafith le fils de Noé. Allah leur a concédé une longue vie et une grande progéniture. L’un d’entre eux n’arrive pas au terme de ses jours, sans ne laisser mille petits derrière lui. Sur dix parties des fils d’Adam, ils en constituent neuf, en laissant le dixième au reste de l’humanité.

‘Abd el Malik a expliqué : ils sortaient en effet, pendant la saison de Printemps sur les terres de cette peuplade avoisinante. Ils mangeaient sur place toutes les cultures fraîches et emportaient avec eux les produits secs sans ne rien laisser derrière eux.
Les occupants de ces terres prirent l’initiative auprès de Dhou el Qarnaïn [20] : (ne devrions-nous pas t’offrir un salaire) un revenu (afin que tu établisses une barrière entre eux et nous) (S. La caverne / V. 94) (ce que Dieu m’a conféré vaut mieux) que votre salaire. Toutefois, (contribuez de votre sueur et je bâtirai un rempart entre eux et vous) (S. La caverne / V.95) Que te faut-il pour cela ? Se sont-il enquit. (Ramenez-moi des amas de fer) (S. La caverne / V.96) autrement dit des morceaux de fer qu’il a monté les uns sur les autres à la façon d’une construction entre les deux barrières naturelles ; Les deux montagnes. (Quand il a aplanit les flancs) c-à-d : les côtés des deux montagnes (ils leur ordonna de souffler) d’allumer le fer (quant il devint feu, il dit : Apportez-le que je verse dessus du cuivre. Ils ne purent ni le franchir ni creuser) (S. La caverne / V.96-97) c’est à dire par-dessous. Il versa sur le fer du cuivre fondu pour le cimenter et le rendre compact (quand viendra l’ordre de Mon Seigneur, Il va le décimer) (S. La caverne / V.98).

Nous pouvons déceler dans l’exégèse d’el Houfi Abou el Hassen l’explication suivante : quand Dhou el Qarnaïne a considéré la chose, il s’est rendu entre les flancs des deux montagnes pour mesurer leur distance se trouvant au fin fond des pays turcs en direction du soleil levant.
Il a trouvé un espace de cent parasanges entre les deux extrémités. Quant il s’est mit à l’ouvrage, il a creusé dans un premier temps les fondations en profondeur pour atteindre la couche phréatique. Puis, sur une largeur de cinquante lieux. Il a rembourré ses extrémités à l’aide de rochers, et s’est servit du cuivre en guise de plâtre ; il l’a fait d’abord fondre pour le verser progressivement ensuite. Il lui a fait prendre l’aspect de l’artère souterraine d’une montagne. Puis, il est passé à la construction extérieure, en bâtissant au-dessus à l’aide des blocs en fer et du cuivre fondu. Il a colmaté les brèches avec une couche de cuivre pour devenir comme un manteau à rayures ; jaunes pour le cuivre et entre le rouge et noir pour le fer. Après ses travaux, il s’en est retourné pour vaquer parmi les démons et les hommes. Fin de citation. (…)

D’après Mouslim dans son recueil e-Sahih, e-Tirmidhi, et Abou Dawoud en résumé, l’énoncé revenant à Mouslim, selon Fatima fille de Qaïs (radiya Allahou `anha), le Messager d’Allah a proclamé : « Savez-vous pourquoi je vous ai fait réunir ?
- Dieu et Son Messager le savent mieux ! Ont-ils répondu.
- Je ne vous ai pas réuni par Allah ! Assuma-t-il, ni pour vous donner espoir ni pour vous donner la crainte (faire un sermon).
Toutefois, je vous ai réuni pour vous annoncer que Tamim e-Dari était un homme chrétien [21] ; il s’est converti et a fait pacte d’allégeance. Il m’a raconté un récit tout à fait conforme à ce que je vous ai annoncé à propos de l’Antéchrist. Il m’a raconté qu’il avait embarqué sur un navire avec un équipage de trente membres venus de Lakhm et de Joudham. Les vagues déferlantes les ont fait dériver un mois durant pour les faire échouer sur une île du soleil couchant. Ils se sont installés dans leurs chaloupes pour ensuite accoster sur la terre ferme. Une bête velue les a alors accueillis. Elle était tellement recouverte de poils qu’on ne lui reconnaissait ni queue ni tête.

Dans la version de e-Tirmidhi, il est précisé : « des gens venus de Palestine ont embarqué en haute mer. Leur navire s’est fait emporter par la houle qui l’a propulsé sur une île maritime. Ils se sont retrouvés face à face avec une bête velue à la fourrure étalée. Qui es-tu ? Lui ont-ils demandé.
- Je suis l’espionne ! Répondit-elle. »
etc. voir l’énoncé de Mouslim.
- Malheur à toi ! Se sont-ils exclamés. Qui es-tu ?
- Je suis l’espionne ! Répondit-elle.
- Qu’est-ce que l’espionne ? Ont-ils ajouté.
- Chers gens ! Suggéra-t-elle, rendez-vous auprès de cet homme dans ce cloître, il est impatient d’entendre de vos nouvelles.
Quand elle a évoqué un homme poursuivit-il, nous avons ressenti de la crainte en pensant qu’elle était un démon. Dès lors, nous nous y sommes rendu avec entrain. Une fois entrés dans le cloître, nous fumes trouvés face au plus grand homme que nous n’ayons jamais vu et qui était le plus solidement enchaîné ! Il avait les mains attachées à son cou, les genoux regroupés aux chevilles. Selon e-Tirmidhi : nous avons trouvé un homme enchaîné.»

Dans la version d’Abou Dawoud, il est décrit : « nous avons vu un homme, entouré de ces chaînes et les cheveux traînant, bondir entre ciel et terre.
- Malheur à toi ! Nous sommes nous écriés. Qui es-tu donc ?
- Vous avez pu parvenir à mes nouvelles, a-t-il répondu, alors donnez-moi des vôtres.
- Nous sommes les membres d’une tribu arabe, nous sommes partis en navire pour rejoindre les hautes mers excitées, quand la houle s’est déchaînée et nous a emportés un mois durant. Nous avons ensuite échoué sur ton île. Nous avons prit des chaloupes avant de mettre pied à terre. C’est alors que nous fûmes confrontés à une bête velue. Elle était tellement recouverte de poils que nous ne distinguions ni queue ni tête.
- Malheur à toi ! Nous sommes-nous exclamés. Qui es-tu ?
- Je suis l’espionne ! Répondit-elle.
- Qu’est-ce que l’espionne ? Avons-nous ajouté.
- Dirigez-vous auprès de cet homme dans ce cloître, enjoignit-elle, il est impatient d’entendre de vos nouvelles. Quand elle a évoqué un homme, nous avons ressentit de la frayeur en pensant qu’elle était un démon. Dès lors, nous nous sommes précipités à ta rencontre.
- Renseignez-moi s’avisa-t-il, au sujet du palmerais de Baïssane.
e-Tirmidhi a précisé : celui qui se trouve entre la Jordanie et la Palestine.
- Que veux-tu savoir à son sujet avons-nous questionné ?
- Je veux savoir s’il porte toujours ses fruits ?
- Bien sur !
- Vous savez pour ses fruits, il risque de ne plus en porter. Parler-moi du Lac Tibériade.
- Que veux-tu savoir à son sujet ?
- Y a t il de l’eau ?
- Il est remplit !
- Vous savez pour son eau, il risque de ne plus en avoir.
- Dites-moi, qu’en est-il de ‘Aïn Zahgr ?
- Que veux-tu savoir à son sujet ?
- Je veux savoir s’il y a toujours de l’eau à sa source et si les gens l’utilisent toujours pour la culture.
- Bien sur ! Son eau est toujours aussi abondante, et les paysans s’en servent autant pour les champs.
- Parlez-moi de ce Prophète des incultes (illettrés) quelles sont ses nouvelles ?
- Il est sorti de la Mecque et se trouve actuellement à Yathrib.
- Les Arabes l’ont-il déjà affronté ?
- Bien sur !
- Que leur a-t-il fait ?
- Nous l’avons informé qu’il avait la main mise sur les tribus alentours et qu’ils lui devaient désormais obéissance.
- L’ont-ils réellement fait ?
- Absolument !
- Croyez-moi ! Cela vaut mieux pour eux qu’ils lui obéissent. Quant à moi, je vais vous décliner mon identité. Je suis l’Antéchrist. Je vais bientôt être autorisé à sortir. Quand je sortirais, je vais parcourir les terres ; je ne laisserais aucune cité sans ne fouler son sol en quarante jours à part Taïba et la Mecque ; elles me sont toutes deux interdites. Pour toutes les tentatives que je ferais pour entrer dans l’une d’entre elles, je serais confronté à un ange le sabre dégainé pour m’empêcher d’entrer. A chacun de leur passage, il y a des anges gardiens. »

Le Messager d’Allah s’est exclamé après avoir asséné un coup de bâton sur la chaire :
« C’est Taïba ! (La pure ! En faisant référence à Médine). Ne vous en ai-je point parlé ?
- Bien sûr !
- L’histoire de Tamim e-Dari m’a bien plus, elle est en parfaite concordance avec mes enseignements le concernant et concernant Médine et la Mecque.
Il se trouve actuellement dans la mer du Shem et la mer du Yémen. Il est plutôt à l’Ouest ! Il est certainement à l’Ouest ! En désignant l’Ouest de sa main. » [22] Voilà dit-il les paroles que j’ai mémorisé du Prophète.

L’Antéchrist va faire halte à e-Sabkha la nôtre à une distance d’un jet de lance. Les femmes seront celles qui se livreront le plus à lui ; à tel point qu’un homme va entrer auprès de ses proches, sa mère, sa fille, sa soeur, et sa tante (maternelle), et il devra les ligoter solidement de crainte de les voir s’échapper pour le rejoindre.
Puis, Allah va donner l’ascendant aux musulmans contre lui et ses partisans qui vont accuser une défaite cuisante à tel point qu’un Juif va se cacher sous un arbre ou un rocher ; la matière parlera au musulman : par ici ! Il y a un Juif ! Tue-le ! » [23]


Notes de bas de page :

[20] L’homme au deux cormes : probablement en raison de la grandeur de son empire qui s’étendait du lever au coucher du soleil. Beaucoup se plaisent à l’identifier à Alexandre le Grand, ce conquérant grec dont l’empire s’étendait d’Est en Ouest. Néanmoins, la comparaison devrait s’arrêter ici, surtout si l’on sait que cet empereur était païen ! (N. du T.)
[21] Cela donne non pas plus de crédibilité mais plus de dynamique à cette histoire étant donnée qu’elle a reçu l’aval du Prophète, et qu’elle est la concrétisation de ses enseignements (N. du T.)
[22] Rapporté par Mouslim (2942). La réaction de certains lettrés se revendiquant pourtant des hommes de sciences, vis à vis de certaines références dont l’Authenticité est incontestable à l’instar des Textes rapporté par el Boukhari et Mouslim comme il en est le cas en l’occurrence, est vraiment étonnante. Ils font preuve, tout rationaliste qu’ils sont, d’un très grand scepticisme peu digne des gens de foi, en s’appliquant à dire que le globe est devenu si petit au vingtième siècle, l’ère du progrès, qu’il est très difficile voir impossible que cette fameuse île puisse échapper à l’oeil attentif de la science et des découvertes, à la vigilance de toutes les cartes, et de tout satellite en orbites ! Que Dieu nous garde ! (N. du T.)
[23] Ce Hadith est Authentique si l’on tient compte des autre Propos venant le conforter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karamat.probb.fr
Kaina
Invité



MessageSujet: Re: Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie .   Lun 24 Avr - 11:54

Assalaamu Alaykum wa rahmatullahi wa barakaatuhu


Le Prophète -Sala Allahu Alayhi wa Salam- a traité lors de ses sermons et de ses prêches au cours du Pèlerinage de l’Adieu, de la mise en garde pour la communauté contre l’épreuve de l’antéchrist, sans oublier de faire sa description. Dans les deux recueils authentiques, selon ‘Abd Allah ibn ‘Omar -radiya Allahou anhou- :
« Nous parlions du Pèlerinage de l’Adieu alors que le Prophète était parmi nous, sans vraiment savoir ce qu’est le Pèlerinage de l’Adieu, au moment où il prit la parole pour louer le Seigneur et Lui faire les éloges. Il parla alors longuement de l’Antéchrist. Il mentionna :
« Allah n’a pas envoyé de Prophète sans que ce dernier ne mette son peuple en garde contre lui. Noé a mis en garde contre lui et les prophètes après lui. Il va sortir parmi vous. Tous ce que vous pouviez ignorer de lui, vous est dévoilé. Votre Seigneur n’est pas borgne tandis que l’Antéchrist est borgne de l’oeil droit qui ressemble à un raisin flétri… » Tiré de l’Authentique d’El Boukhari (4402) l’énoncé lui revenant, et L’Authentique de Mouslim (169).

Wassalaamu Alaykum wa rahmatullahi wa barakaatuhu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le faux Messie et l’avènement du Messie fils de Marie .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette ou Marie-Josèphe ?
» Al-Massih ad-Dajjal : le Faux Messie ou Antéchrist.
» Le messie et les faux messie(s)
» Ne regardez pas et n´écoutez pas le faux messie car il a le pouvoir de faire perdre les âmes...
» Qui est le prochain Messie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARAMAT Le monothéïsme pur :: Livres et extrait de livre-
Sauter vers: